Question : Nous sommes extrêmement mécontents du travail de notre agent immobilier… Elle n’était pas du tout intéressée à nous faire visiter, poussant à acheter quelque chose qui ne nous plaisait pas et faisant des commentaires très inappropriés. Nous avons demandé d’annuler le contrat de représentation de l’acheteur (qu’elle n’a pas pris la peine d’expliquer, et bien sûr il est actif pour les trois prochains mois). Elle a dit qu’elle ne le signerait pas, puis nous avons contacté le courtier officiel et au moment où il a su qui j’étais et pourquoi j’appelais, il a commencé à me crier dessus et à me dire « tais-toi, raccroche le téléphone »…

La même situation s’est produite lorsque mon petit ami a essayé de l’appeler. Ensuite le courtier a dit « je signerai si vous m’envoyez un email avec des excuses et une explication de la situation ? » Ok, nous n’avons rien à nous faire pardonner, il a crié, j’ai raccroché le téléphone… Mais nous avons envoyé ce courriel avec des excuses et une explication de la raison pour laquelle nous ne voulons pas travailler avec cet agent et avec cette maison de courtage en général après qu’il a crié et hurlé au téléphone…

Ensuite, il a refusé de signer et a dit que l’agent décidera (pourquoi je ne comprends pas, l’annulation de l’accord de représentant d’acheteur n’a que la signature du courtier ou du directeur), l’agent a sucé notre sang pendant deux autres semaines en disant qu’elle voulait 25% de commissions de référence de notre nouvel agent, puis elle a dit qu’il changeait d’avis… après deux semaines d’allers-retours, elle nous a finalement envoyé la société de recommandation et nous a demandé dans son courriel de la signer et de la renvoyer, nous l’avons fait, ensuite elle a dit que ce n’étaient pas les signatures et que nous devions nous rencontrer en personne et qu’elle le traiterait comme du harcèlement que nous l’avons envoyé par courriel et que nous l’avons poussée à signer. Nous n’avons pas l’intention de jouer autour bien sûr, cette réunion au bureau est un autre jeu et nous voulons simplement être libérés de cet accord. Je vous invite à nous aider. NOUS sommes des acheteurs pour la première fois et cette expérience est vraiment horrifiante.
–Kvitka, Toronto, Canada.

Réponse : Parfois, l’agence ne fonctionne pas entre l’acheteur et l’agent d’acheteurs. La majorité du temps, il s’agit d’un conflit de personnalité et/ou d’une ou des deux parties qui interprètent mal l’autre. Avez-vous exprimé dès le départ à l’agent d’acheteurs vos inquiétudes quant à la possibilité que cet agent se rachète ? Ayant déclaré cela et vous ne vous sentez pas à l’aise de travailler plus loin avec cet agent et le courtier refuse de rencontrer et/ou de discuter vous essayez ce qui suit:

  1. Si le courtier ne coopère pas et au moins s’asseoir et parler avec vous alors allez au conseil MLS local. Expliquez votre situation et ayez de la documentation sur ce qui s’est passé. Comprenez que cet agent peut avoir une commission à payer si l’une des propriétés qu’il vous a montrées s’avère être celle que vous achetez. Elle devrait fournir une liste de ces maisons par écrit, comme une question d’enregistrement.
  2. Si cela échoue et que vous estimez qu’il y a eu une violation de l’éthique et que vous avez des documents à cet effet, alors allez au Département de l’immobilier et déposez une plainte officielle. N’oubliez pas que vous avez besoin de documents.

Réponse : Sans connaître ou pouvoir examiner l’accord que vous avez signé, il est difficile de se prononcer sur la direction à prendre. Je vais supposer que vous avez signé le formulaire de l’Association des agents immobiliers de Californie- « Accord de représentation de l’acheteur – exclusif » (BRE). Si c’est le cas, qu’est-ce qui est écrit dans le paragraphe 1B, 1C &amp ; 2A ?
Bien que je ne puisse pas vous conseiller sur les questions juridiques car je ne suis pas un avocat et je vous recommande de demander l’avis d’un avocat sur cette question ; je vois une défense potentielle pour expliquer pourquoi le contrat que vous avez signé est en violation par le courtier et l’agent. Le paragraphe 1B stipule que le Courtier doit faire preuve de diligence raisonnable et déployer des efforts raisonnables, sinon il ne remplirait pas sa part du contrat.

Le paragraphe 2A fait référence à un formulaire supplémentaire de l’Association des agents immobiliers de Californie nommé  » Divulgation des relations d’agence  » ou formulaire AD. Ce formulaire doit être signé avant la signature de l’accord de représentation de l’acheteur en vertu de la loi. S’il n’a pas été fait ainsi, il peut rendre l’Accord de représentation d’acheteur nul et non avenu.

annuler un accord d'acheteur

L’Accord de représentation d’acheteur doit être signé avant la signature du contrat.

La  » Divulgation des relations d’agence  » ou formulaire AD stipule que l’agent représentant uniquement l’acheteur a une obligation affirmative d’exercer un devoir fiduciaire de la plus grande prudence, intégrité, honnêteté et loyauté dans les relations avec l’acheteur. Il est évident que votre courtier et son agent ne le font pas.

Je déposerais également un grief quant au fait que le Courtier n’adhère pas au Code de déontologie des agents immobiliers. Passez également un appel et déposez une plainte de consommateur.

Il semble que le courtier et l’agent n’ont pas beaucoup de défense pour prétendre que leur accord est applicable, mais encore une fois, vérifiez cela avec un avocat, car je ne peux pas donner de conseils juridiques. Il y en a peut-être un qui fera une consultation gratuite ou une à un coût minime.

**J’ai supposé que vous étiez en Californie sur la base de l’emplacement que vous avez indiqué, mais il n’y a pas de Toronto dans cet État. Ma réponse est basée si vous étiez un client dans cet État. Il se peut que vous soyez au Canada (CA) et si c’est le cas, je n’ai aucune idée si tout ce que j’ai écrit s’appliquerait là-bas.**

Réponse : Cela ne ressemble pas à un bureau immobilier très agréable. Mon courtier et moi vous laisserions tous deux sortir d’un contrat de courtage d’acheteur si vous n’étiez pas satisfait de ma performance. Je ne signerais certainement pas autre chose qu’ils voudraient me faire signer. Vous n’êtes pas obligé de travailler avec eux, et vous n’avez pas à leur verser un centime. Tout d’abord, lisez attentivement votre contrat et déterminez la durée exacte pendant laquelle vous êtes légalement tenu de leur verser une commission. Il existe souvent une clause qui prolonge le délai d’un ou deux mois après la date convenue. Pouvez-vous attendre et ne pas acheter durant la période indiquée dans le contrat ? Si vous pouvez attendre pour acheter, faites-le. Ensuite, trouvez un autre agent par vous-même et ne mentionnez pas votre mauvaise expérience. Si vous ne pouvez pas attendre, appelez le conseil local des agents immobiliers et renseignez-vous sur la manière de déposer une plainte. Le fait d’informer l’agent et le courtier de votre démarche peut suffire pour qu’ils vous libèrent de votre contrat.

Après avoir fait tout cela, s’ils persistent à vous faire respecter l’accord, trouvez un autre agent avec lequel vous pourrez travailler seul. Ne laissez pas ce bureau immobilier particulier vous bousculer. Personnellement, je ne leur adresserais plus la parole. Laissez le conseil local des agents immobiliers s’en occuper. Je ne voudrais pas que le courtier et l’agent tyrannique obtiennent de l’argent de mon achat.

Réponse : Je suis désolé que vous ayez une expérience aussi terrible. Relisez le contrat de courtage de l’acheteur. Il devrait y avoir quelque chose dedans sur la façon de procéder pour l’annuler. Je travaille en Virginie. Ici, les acheteurs peuvent annuler un contrat de courtage en signant simplement un autre contrat avec un courtier différent. Contactez une société différente de courtage et voyez si c’est le cas là-bas.

Réponse : Ma recommandation est d’aller à votre conseil local des agentes immobilier et de déposer une plainte éthique. Il me semble que le courtier et l’agent vous ont traité de manière non professionnelle et non éthique. Malheureusement, il y a beaucoup de courtiers et d’agents qui n’ont pas leur place dans ce secteur et c’est ce qui parait se produire. Je ne sais pas comment fonctionne un contrat de courtage d’acheteur en Californie, mais en Floride, vous pouvez résilier le contrat à TOUT moment avec un préavis écrit.

En ce qui concerne l’obtention d’une commission de 25 % de la part de votre prochain agent immobilier, cela me semble très contraire à l’éthique puisque vous n’avez pas reçu les services promis. Obtenez une copie du contrat et montrez-le à un autre agent dans un bureau différent et voyez si vous pouvez vous en sortir sans attendre les trois mois. Il devrait y avoir une liste des responsabilités que votre agent est tenu de fournir et il me suppose qu’il a rompu le contrat en ne les fournissant pas. Faites appel à un avocat si vous en avez les moyens et demandez-lui de leur envoyer une lettre exigeant des excuses de la part du courtier/de l’agent et l’annulation immédiate de votre contrat sans commission de recommandation. Qu’est-ce qu’ils font là-bas, en Californie ?

Leave a comment