À l’aube, il ne fait aucun doute que le marché immobilier est, eh bien, un peu fou. La valeur des maisons fait un bond, l’argent est relativement bon marché et l’inventaire est plus serré que serré. Ce sont là des nouvelles franchement réjouissantes pour les propriétaires qui ont envisagé de faire des travaux de rénovation.

« La rénovation reste une option très attrayante pour augmenter la valeur de votre maison ». Et cela peut être une décision intelligente, que vous prépariez votre lieu pour la vente, ou que vous lui donniez un rafraîchissement pour le long terme.

« La grande variable ici est l’emplacement ». « Si vous êtes heureux dans votre quartier et que votre lieu a une certaine valeur, il y a un avantage à essayer de déménager parce qu’il n’y a peut-être pas d’autre endroit où vous pouvez déménager dans votre gamme de prix, ou vous pouvez avoir à faire un saut de coût plus important que si vous étiez simplement en train de remodeler. »

Vous vous demandez encore s’il faut prendre une masse et vous lancer ? Voici ce qu’il en est : plus vous attendez, plus la rénovation ou la rénovation devient coûteux. Si vous avez été sur la clôture, cette année peut être l’année pour le faire. Mieux encore, reconstruisez-la ! Voici pourquoi vous devriez passer à l’action dès maintenant.

1. Vous avez (probablement) plus de liquidités

La confiance des consommateurs est élevée, le chômage est faible et les revenus augmentent – ce qui signifie que vous avez probablement plus d’argent dans votre poche. De plus, si vous êtes propriétaire, il y a de bonnes chances que la valeur nette de votre maison ait augmenté en même temps que la montée en flèche des prix de l’immobilier au cours des dernières années.

Alors, lorsqu’il s’agit de dépenser de l’argent pour tous ces projets de maison à réaliser plus tard, vous êtes assurément en bonne posture.

En fait, le marché de la rénovation devrait croître de 7 % cette année s’agit d’un marché en pleine expansion. »Ce marché devrait être soutenu par le fait que les propriétaires restent plus longtemps dans leur maison ».

2. Les taux d’intérêt des prêts à la construction sont bas

Les taux d’intérêt pour les lignes de crédit sur valeur domiciliaire – qui offrent un moyen flexible d’obtenir des fonds pour payer des choses comme des améliorations domiciliaires sont encore historiquement bas. Et même si les intérêts payés sur les LDCVD ne sont plus déductibles en vertu de la nouvelle législation sur la réforme fiscale, les experts affirment que les prêts à la construction restent une bonne affaire.

« Les taux d’intérêt sont encore assez amicaux, mais vont sûrement augmenter cette année et les prêteurs se font concurrence pour les prêts ».

En résumé : profitez de ces taux bas maintenant avant que d’autres augmentations ne vous frappent.

rénover maison

3. Cela pourrait être moins cher que d’acheter une nouvelle maison

Si vous vivez dans une zone métropolitaine à coût élevé et que vous avez déjà un pied dans le marché immobilier, remodeler votre lieu existant pourrait être moins cher que d’acheter un nouveau logement. Peut-être même un lot moins cher (à moins, bien sûr, que vous n’ayez prévu de réduire vos effectifs).

Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, cependant : quelle est la valeur nette de votre logement, quel est votre taux crédit actuel, et si des rénovations majeures sont même réalisables. Mais les experts s’accordent à dire que, dans de nombreux cas, le marché actuel des vendeurs fait de la rénovation une option plus acceptable que l’achat.

« Nous pensons que la rénovation sera une tendance majeure en 2018, car nous avons vu les prix augmenter tellement que beaucoup d’acheteurs potentiels ont des prix hors de leur propre marché ». « Et c’est là que vous voyez un tournant vers l’abandon de l’échange et l’achat à nouveau et l’examen d’autres options comme la rénovation. »

Ceci est particulièrement vrai dans les marchés coûteux tels que New York et la Californie. De plus, on s’attend à ce que ces zones à coûts élevés ressentent le plus lourd fardeau des dispositions de la réforme fiscale qui limitent les déductions d’intérêts crédits et éliminent la déduction des taxes foncières étatiques et locales.

« Certains des avantages fiscaux liés à l’achat seront mis sur la touche ou dilués ».

4. Les coûts augmenteront plus vous attendrez

Le secteur de la construction est confronté à une importante pénurie de main-d’œuvre qualifiée et à une hausse des coûts des matériaux, et rien n’indique que cette tendance s’inversera un jour ou l’autre. Cette demande accrue se traduit par des échelles de rémunération plus élevées pour les travailleurs disponibles et qualifiés et ces coûts sont finalement répercutés sur vous, le consommateur. On s’attend à ce que la situation s’aggrave au fil du temps.

« Les coûts de la main-d’œuvre continueront de grimper à mesure que les remodelateurs paieront plus cher pour obtenir et garder les métiers de la construction sur les chantiers ».

En outre, les nettoyages de plusieurs milliards d’euros des ouragans Harvey et Irma ont fait grimper encore plus les prix des matériaux et les effets devraient se prolonger en 2018. Le NARI prévoit que les coûts des matériaux augmenteront d’environ 5 % cette année, en particulier pour les fournitures telles que le bois d’œuvre, les cloisons sèches et le béton.

Quoi de plus ? La pénurie de main-d’œuvre ne sera pas résolue du jour au lendemain. Pour le rénovateur en herbe, cela signifie que vos coûts vont probablement augmenter plus vous attendez.

« Rien n’indique que la demande ou les coûts de rénovation vont diminuer au cours des prochaines années, mais ils vont continuer à augmenter ». « Attendre pour un projet, si vous pouvez trouver une rénovation réputée disponible maintenant ne fera que vous coûter plus cher l’année prochaine. »

Laissez un commentaire