Désigné médicalement comme un trouble contenu de la colonne vertébrale, la protrusion du disque intervertébral peut se produire dans n’importe quelle partie de la colonne vertébrale. Cependant, cette affection touche couramment le cou ou le bas du dos. Cet écrit fournit des informations sur les facteurs contributifs et les options de traitement d’un bombement discal dans le dos.

La moelle épinière est constituée d’os, qui sont séparés par des disques intervertébraux. Ces derniers sont des coussinets de cartilage à la fois solides et flexibles. Ces lourds coussinets de cartilage renferment une substance semblable à de la gelée. Ces disques facilitent les mouvements de flexion et de torsion de la colonne vertébrale, amortissent les os de la colonne vertébrale et facilitent également l’absorption des chocs. Avec l’âge, ces disques peuvent dégénérer sous l’effet du stress. En conséquence, les parois extérieures de n’importe lequel de ces disques peuvent s’affaiblir et provoquer le gonflement vers l’extérieur de la matière gélatineuse qu’elles renferment. Lorsque le disque qui fait saillie commence à exercer une pression sur les nerfs de la colonne vertébrale, il peut donner lieu à des douleurs et à un inconfort.

Facteurs contributifs

Bien que la dégénérescence du disque soit souvent le résultat du vieillissement, une protrusion discale dans le dos pourrait également se produire en raison d’une blessure. Le disque peut se déplacer hors de son rayon primaire en raison d’une chute de hauteur. Une lésion de la colonne lombaire due à un accident ou à un traumatisme répété peut également être à l’origine de cette affection. Comme le fait de soulever des poids lourds peut entraîner une tension sur les vertèbres, les haltérophiles sont très sensibles à ce problème. On pense qu’une consommation excessive d’alcool ou un tabagisme excessif peuvent également augmenter le risque de dégénérescence des disques.

Il est possible que les disques se gonflent.

Un disque bombé pourrait même se transformer en hernie discale. Il s’agit d’une affection dans laquelle l’anneau (enveloppe extérieure résistante du disque) se rompt, entraînant ainsi la fuite du nucleus pulposus (matière gélatineuse). Si un tel disque provoque un pincement du nerf dans la colonne lombaire, on est susceptible de ressentir des douleurs dans le bas du dos, une faiblesse dans les jambes, un engourdissement ou une sensation de picotement.

traiter dos bombé

Options de traitement

Les options de traitement varient en fonction de la gravité des symptômes ressentis par le patient. Les médecins peuvent recommander les mesures suivantes :

Prendre du repos

Le patient doit s’abstenir d’effectuer toute activité susceptible d’exercer une pression sur la région lombaire. Le fait de soulever des objets lourds ou d’effectuer toute activité physique intense qui exerce une pression sur les disques intervertébraux du bas du dos aggravera encore l’affection. Cela peut même conduire à une hernie discale lombaire, une affection vertébrale plus grave.

Médicaments

Si le disque empiète sur les nerfs rachidiens, il est fort probable que l’on ressente des douleurs dans le bas du dos. Généralement, des antalgiques sont prescrits pour soulager les douleurs dorsales. Si les antalgiques oraux ne soulagent pas la douleur, l’utilisation d’injections de stéroïdes anti-inflammatoires peut être recommandée. L’administration intraveineuse d’injections de stéroïdes peut être recommandée pour réduire l’inflammation ou traiter les nerfs irrités ou coincés. L’application de poches de glace ou de coussins chauffants pourrait également aider à réduire l’inflammation.

Physiothérapie

Bien que le repos de la colonne vertébrale soit une partie importante du traitement, le repos doit être suivi d’une mobilisation lente et graduelle. La thérapie physique constitue souvent une partie importante du traitement. La réalisation d’étirements et d’exercices spécifiques aidera sûrement à renforcer le dos. On peut également consulter un massothérapeute ou un chiropracteur pour corriger le mauvais alignement de la colonne vertébrale.

Chirurgie

Si les options de traitement susmentionnées ne semblent pas aider, on peut recommander de subir une chirurgie. La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Elle consiste à retirer le matériel discal qui empiète sur les racines nerveuses. Le type d’opération dépend de l’état de santé et de l’âge du patient. La laminotomie, la laminectomie, la discectomie percutanée ou les procédures de dissolution du disque pourraient être employées pour traiter cette pathologie.

Le bombement des disques peut parfois affecter votre mobilité, c’est pourquoi il faut prendre toutes les mesures possibles pour prévenir cette affection. Si vous souffrez d’un mal de dos sévère dû à un bombement discal, consultez un médecin et suivez ses conseils.

Disclaimer : Les informations fournies dans cet article ont pour seul but d’éduquer le lecteur. Elles ne sont pas destinées à se substituer à l’avis d’un expert médical.

Laissez un commentaire