Il existe plusieurs moyens détournés de suivre les programmes télévisés de manière illégale et sans payer une quelconque somme. L’une d’elle est de se servir d’un boîtier IPTV pour pirater des chaînes sportives tout en utilisant une connexion internet. Ce procédé cause du tort aux diffuseurs de programme et expose les auteurs à divers risques. Aussi, des dispositifs légaux et sanctions ont été créés en guise de mesures de protection.

Quels sont les risques encourus avec l’IPTV ?

L’IPTV encore appelé Internet Protocol Television permet d’accéder à des contenus audio ou vidéo sans avoir recours aux câbles. Ce dispositif sert fréquemment à pirater des chaînes sportives. Il fonctionne grâce à des serveurs qui stockent les programmes, puis les convertissent par la suite au format numérique. Ceux-ci sont ensuite acheminés par paquets vers l’utilisateur sous forme de streaming.

Les escroqueries

Contrairement aux idées préconçues, vous devez payer un abonnement pour avoir accès aux programmes de l’IPTV. Certains fournisseurs de ce type de prestation peuvent accepter votre paiement et vous envoyer les chaînes pour un laps de temps. Le pire scénario consiste à ne pas avoir les images et perdre également la trace du fournisseur. Dans ce cas, vous ne pourriez pas vous plaindre car il n’existe pas de réglementation pour vous protéger.

L’intrusion des virus et malwares

La plupart des sites proposant de l’IPTV sont illégaux et ne sont pas sécurisés. Ce sont souvent des plateformes truffées des logiciels malveillants et des chevaux de troie. L’accès à ces plateformes peut infecter votre ordinateur ou votre smartphone. Par ailleurs, sachez que vos données privées peuvent être facilement récupérés par des pirates qui l’utiliseront pour faire l’hameçonnage.

Une mauvaise expérience

Sur les plateformes de streaming IPTV, vous n’avez généralement pas accès à un service clientèle car les dirigeants ne veulent pas être retracés. De plus, vous êtes la plupart du temps dérangés par les nombreuses publicités qui gâchent votre séance de visionnage. Loin d’être fluide, le temps de chargement lent, affecte la qualité des vidéos. Ce sont autant de points négatifs qui peuvent vous gêner lorsque vous recourez à l’IPTV. Sur internet, méfiez-vous généralement des sites et applications douteux, des plugins et extensions et des services d’abonnement tiers.

IPTV

Pirater des chaînes sportives : les risques juridiques associés

Comme vous le savez, le streaming grâce à l’IPTV est illégal sous certaines conditions. Si vous êtes identifiés comme ayant participés à un tel piratage, vous pouvez faire l’objet d’une poursuite judiciaire. En effet, des professionnels enquêteurs sont en mesure de vous retracer à travers certains paramètres de votre équipement informatique. Il s’agit de votre adresse IP, votre fournisseur d’accès internet, votre nom et votre adresse. Vous serez alors être passible d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 300.000 €. Il est également possible que vous écopiez d’une peine d’emprisonnement d’au plus 3 ans. Pour éviter ces situations effrayantes, la plupart des utilisateurs font recours à l’utilisation d’un VPN.

Quand peut-on affirmer que l’IPTV est légale ?

Compte tenu de l’engouement que portent une grande tranche des internautes pour cette méthode de visionnage, les autorités audiovisuelles ont établi certaines règles. Un IPTV est reconnu légal lorsque le fournisseur respecte les lois de la violation du droit d’auteur. Il doit donc posséder la licence pour les programmes diffusés via sa plateforme. Pour y arriver, il doit établir des partenariats avec les propriétaires de chaînes par antennes. C’est une alternative gagnant-gagnant pour toutes les parties.concernées.

En conclusion, il existe plus d’inconvénients que d’avantages à recourir à l’IPTV pour visionner des programmes audiovisuels. L’acte de pirater des chaînes sportives est assorti à divers risques et sanctions judiciaires.

Laissez un commentaire